Sélectionner une page
Par qui faire raccorder sa cheminée au gaz ?

Par qui faire raccorder sa cheminée au gaz ?

Si vous voulez profiter de la chaleur efficace d’une cheminée, sans avoir à se soucier de son entretien, de la suie ou encore de la fumée, la cheminée au gaz est la solution pour vous. Une solution pratique et efficace, mais qui doit se faire à l’aide d’un professionnel.

Le raccordement de la cheminée au réseau de gaz naturel 

Pour installer ce type de cheminée, la première chose que vous devez faire, c’est de vous assurer que vous êtes bien raccordé au réseau de distribution du gaz naturel. Si ce n’est pas le cas, prenez contact avec les institutions compétentes en la matière (GRDF). Pour planifier votre raccordement, il est également possible de s’adresser à une régie locale de distribution.

Suivant les circonstances, il se peut que votre habitation ne puisse être raccordée au réseau. Pour votre cheminée, il est donc possible de passer par l’installation d’une citerne de propane (ou encore une bouteille). Une solution qui sera donc stockée à l’extérieur. Prévoyez alors les raccords de la cheminée.

L’installation de la cheminée au gaz

Pour installer une cheminée au gaz, il est conseillé de faire appel à un professionnel. S’il doit procéder au simple remplacement d’un appareil existant, la première étape, c’est ainsi la dépose. Une fois fait, c’est le remplacement par le nouveau dispositif qui s’ensuit. Installer une cheminée au gaz signifie par ailleurs que votre prestataire procédera à la mise en place du support (isolation et habillage).

Le raccordement au gaz est une autre paire de manches : si la ligne d’arrivée se situe loin de la pièce qui abrite la cheminée, étendre la conduite de gaz devient alors une nécessité. Un cheministe ou un professionnel du gaz peut réaliser cette démarche pour vous. Dans tous les cas, l’installation doit posséder un robinet de commande du dispositif. Un professionnel prévoira également une trappe d’accès rapide pour la commande.

Habillage et évacuation

L’évacuation des produits de combustion se fait par les conduits de cheminées. Dans le cas où vous devez en créer de nouveaux, votre cheministe peut alors choisir une sortie en façade ou bien sur le toit, en fonction de la configuration de la maison. Dans le cas où des conduits existent déjà, tout naturellement l’évacuation se fera en suivant cette installation. Mais suivant le type de conduit déjà installé, une mise à niveau de l’isolation et un tubage peut être nécessaire.

La dernière étape consiste à l’habillage de votre cheminée. Avoir une cheminée au gaz, c’est bien, mais encore faut-il qu’elle soit en parfaite harmonie avec votre décoration intérieure. Vous avez un large choix esthétique, et le tout n’est que question de goût.

Ne pas oublier le certificat de conformité

En effet, c’est le signe que l’installation a été faite en suivant les normes et les réglementations en vigueur.  Le certificat de conformité est une pièce essentielle vis-à-vis de votre police d’assurance habitation. Avoir ce document signifie que l’installation a été vérifiée dans son intégralité (incluant le raccord de la cheminée au réseau de distribution du gaz). Il s’agit d’un document qui est nominatif et vous êtes en droit de demander une copie, suivant réception du chantier.

Comment choisir ses meubles de salle de bain ?

Comment choisir ses meubles de salle de bain ?

Le choix des meubles de salle de bains ne dépend pas uniquement du style ou de l’atmosphère que vous souhaitez créer dans la pièce. D’autres facteurs tels que le budget, les matériaux à utiliser et l’espace doivent également être pris en compte. Pour vous aider à choisir vos meubles, chaque aspect doit être revu et cela pourrait influencer votre décision finale. Pour choisir les meubles de salle de bains, les matériaux sont à choisir :

Des meubles en fonction de votre budget

Comme pour tout projet de rénovation ou de remodelage, le budget disponible est un facteur important. Cela a un grand impact sur le choix du matériau des meubles et permet de choisir entre différentes catégories de meubles : mélamine, bois massif, acrylique ou modèles thermoplastiques.

Des meubles en fonction de l’espace

Il va sans dire que si vous avez une petite salle de bains, votre choix sera plus limité. Comme l’espace doit être aussi grand que possible, il vaut mieux choisir des armoires murales. Les meubles suspendus libèrent de l’espace au sol, de sorte que les paniers, les petits meubles ou d’autres éléments peuvent être posés au sol.

Si vous optez pour des meubles autoportants, notamment les éviers, choisissez un modèle aux lignes épurées et lisses. Cela permet non seulement de gagner de l’espace. Mais aussi d’utiliser l’espace entre les pieds pour ranger des paniers ou d’autres articles de votre choix.

Les étagères en angle dans les salles de bains sont également particulièrement efficaces dans les espaces restreints, car elles garantissent qu’aucun coin n’est oublié et que l’espace disponible est maximisé.

Dans les salles de bains moyennes et grandes, le choix est beaucoup plus large. Vous pouvez choisir entre des armoires murales et des armoires sur pied, qui offrent un petit espace de rangement. Dans cette optique, vous pouvez par ailleurs choisir des modèles plus robustes si vous le préférez.

Concevez votre salle de bains dans tous ces styles

Si les considérations pratiques telles que le budget et l’espace sont importantes lors du choix des meubles de salle de bains, vous ne devez pas oublier le style. Tout comme les autres pièces de la maison, vous souhaitez que votre salle de bains dégage une certaine atmosphère. Mais qu’elle soit un endroit où vous pouvez vous détendre. Mais quel style préférez-vous : moderne, zen, rustique ou classique ?

Différents styles s’offrent à vous

Pour un design moderne, des meubles aux lignes épurées sont généralement recommandés. Les formes géométriques (fréquemment des carrés ou des rectangles) sont souvent utilisées. Vous remarquerez également que l’élégance du design ouvre la porte à différentes couleurs, avec un accent égal sur les surfaces mates et laquées. Le noir et le gris sont les choix les plus évidents pour tous les meubles.

Le style zen est similaire au style contemporain avec quelques légères différences. Il s’agit notamment d’une plus grande importance accordée à la clarté et d’un nombre très limité d’éléments décoratifs différents. Il convient par ailleurs de noter que les couleurs claires et tamisées sont plus majoritairement choisies que les couleurs vives et éclatantes.

D’autre part, le style rustique est clairement la référence en bois. Le bois, sous sa forme brute ou finie, est généralement utilisé pour les meubles de rangement et même les meubles de salle de bains. Les paniers et accessoires en osier font de plus partie de ce style, qui devient de plus en plus populaire.

Enfin, le style classique incarne une sophistication considérable. Le style et l’atmosphère qu’il crée reposent souvent sur le choix de meubles rappelant le XIXe siècle. Tels que des lavabos aux lignes courbes, des meubles de rangement sur pieds. Ou des chaises en velours placées dans un coin pour se changer dans le bain. Bien que le blanc soit habituellement la couleur principale, les couleurs simples comme le bleu-gris, le vert pastel ou le rose pâle sont également populaires.

Bien choisir son plan de travail

Bien choisir son plan de travail

Lorsque vous cherchez des plans de travail pour votre nouvelle cuisine, vous devez prendre en compte plusieurs critères. Pour vous aider à faire un choix éclairé et correct, nous allons vous aider à choisir les bons matériaux pour votre nouveau plan de travail.

Le premier critère et non le dernier est bien entendu l’esthétique. Vous choisissez un matériau qui vous plaît, qui s’accorde parfaitement avec la porte de votre cuisine et qui contribue à créer une atmosphère chaleureuse.

Toutefois, pour choisir le bon matériau pour le plan de travail, il faut tenir compte de nombreux facteurs, comme le prix, la durabilité et la facilité d’entretien. Mais quel matériau est adapté à quoi ? Examinons chacun de ces critères.

En stratifié

Le stratifié est parfait pour une première cuisine. C’est l’un des matériaux les plus économiques. De plus, il offre de nombreuses possibilités de finition : imitation bois, grandes palettes de couleurs, etc. Le stratifié est facile à nettoyer. D’un autre côté, si vous visez la durabilité, il existe une alternative plus durable : le stratifié XTRA.

Plans de travail en Fénix et en céramique

Fénix est un nouveau matériau fabriqué à partir de résines acryliques de nouvelles générations. Il plaît pour son toucher doux et sa surface ultra-mate, il est une véritable tendance dans les cuisines d’aujourd’hui. En outre, il est extrêmement durable et simple à entretenir.

La céramique, quant à elle, est attrayante en raison de sa bonne résistance aux chocs et aux rayures et de son prix abordable. Elle doit toutefois être nettoyée plus soigneusement pour conserver son éclat.

Plans de travail de cuisine en pierre naturelle

Ce matériau de qualité supérieure confère élégance et classe à votre cuisine. Ce matériau est très résistant aux rayures et aux chocs thermiques. La pierre (granit, pierre verte, etc.) nécessite cependant un entretien régulier et assez exigeant pour conserver son charme naturel et éviter les taches.

Plans de travail de cuisine en quartz

Le quartz est une bonne alternative à la pierre naturelle. Le quartz est un mélange de résine et de pierre. Non seulement il est durable, mais il a aussi l’avantage d’être un peu moins cher et plus facile à entretenir. Il est moins poreux, pour son entretien, un simple nettoyage à l’eau ou au savon avec un chiffon doux suffit.

Plans de travail en bois massif

On pourrait penser que le bois naturel appartient au passé. Pourtant, il connaît encore un grand succès aujourd’hui. Il est chaleureux et s’adapte à tous les styles, surtout au style rustique. Bien qu’il soit résistant à la chaleur, il est plus difficile à entretenir. Idéalement, il devrait être traité une ou deux fois par an avec une huile de protection. Il est conseillé de le nettoyer quotidiennement pour éviter que la saleté ne s’accumule sur le bois.

Quelles sont leur épaisseur et leur dimension ?

Mis à part les différents matériaux, c’est probablement la deuxième question la plus importante. Comment savoir quelle dimension et quelle épaisseur choisir pour son plan de travail ?

Épaisseur du plan de travail

Tout d’abord, cela dépend du matériau que vous avez choisi. Ainsi, l’épaisseur standard se situe généralement entre 28 et 38 mm. Toutefois, les plans de travail plus fins sont de plus en plus populaires. Cela dépend aussi de votre table de cuisson et de votre évier. Si vous souhaitez les inclure, choisissez un plan de travail d’une épaisseur de 38 mm.

Les dimensions du plan de travail

En ce qui concerne la hauteur, la tendance est à 85-90 cm. L’objectif est de ne pas être trop haut ou trop bas, afin de ne pas devoir se pencher ou s’étirer. La profondeur standard est de 60-65 cm. Mais cela dépend aussi de la hauteur de vos meubles de cuisine. Si vous avez de grands meubles de cuisine, la profondeur du plan de travail devrait également être plus importante. Sinon, vous risquez de vous cogner la tête contre vos meubles en lavant les légumes par exemple.

Comment fonctionne une cheminée à gaz ?

Comment fonctionne une cheminée à gaz ?

La cheminée est souvent située dans une pièce au cœur de la maison. La cheminée chauffe votre maison et procure une ambiance chaleureuse à tout votre foyer. On ne présente plus les cheminées et poêles à bois, ni même les cheminées à l’éthanol, mais saviez-vous qu’il existe également les cheminées à gaz ? Comment fonctionnent-elles ? CR Habitat vous détaille tout ce qu’il y a à savoir sur les cheminées à gaz.

Qu’est-ce qu’une cheminée à gaz ?

Bien qu’une cheminée au gaz procure la même chaleur et le même confort qu’une cheminée au bois traditionnel, comme vous l’aurez compris, une cheminée au gaz ne brûle pas de bois.
Elles sont connues pour être plus efficaces et pratiques que les cheminées au bois. Ainsi, son avantage principal et de procurer un rendement supérieur de 70%.

Vous n’avez pas besoin de charger ce type de cheminée avec des bûches et d’essayer de l’allumer. Vous pouvez simplement appuyer sur un bouton et allumer la cheminée et de profiter de ces jolies flemmes jaunes qui réchauffent l’ambiance. La cheminée à gaz ne nécessite pas non plus autant de nettoyage ou d’entretien que la cheminée à bois, car il ne produit pas de cendres, c’est ce qui séduit de plus en plus les propriétaires.

Quels types de cheminées à gaz existent et comment elles fonctionnent ?

Il existe trois différents types de cheminées au gaz que vous trouverez dans les maisons. Ces types incluent :

Cheminée à gaz ventilé

Les cheminées au gaz ventilés ont parfois l’apparence d’une cheminée traditionnelle qui brûle du bois. Ce type de cheminée au gaz permet au propriétaire d’utiliser des éléments de combustion spéciaux, tels que des bûches en céramique qui ressemblent à de vraies bûches de bois et des perles de verre ou des cristaux sur lesquels le feu peut briller.

Les cheminées au gaz ventilés aspirent l’air de l’extérieur, brûlent, puis poussent les émissions vers l’extérieur. Cela empêche les fumées dangereuses ou le monoxyde de carbone toxique de pénétrer dans la maison. Beaucoup de gens les aiment pour leur beau design et parce qu’ils évacuent les fumées dangereuses de la maison.

Cheminée à gaz à évacuation directe

Ces types de cheminées à gaz sont un peu différentes des cheminées à gaz ventilés. Les cheminées au gaz à évacuation directe aspirent l’air de l’extérieur et le chauffent au gaz naturel. Au lieu de reproduire l’apparence d’une cheminée traditionnelle, elles n’ont pas de bouche de cheminée et ses flammes sont derrière une vitre.

Étant donné que l’air chaud ne peut pas remonter par le conduit de fumée, les cheminées au gaz à évacuation directe distribuent l’air chaud directement dans la maison et les émissions à l’extérieur. C’est une option très efficace, car l’air chaud ne s’échappe pas par la cheminée.

Cheminée à gaz sans ventilation

Ces cheminées sont exactement comme leur nom l’indique : elles n’ont pas d’évent. Les cheminées au gaz sans évacuation prennent l’air intérieur et utilisent du gaz naturel pour le brûler. Ensuite, ils poussent toutes les émissions et la chaleur dans la maison. La plupart des modèles modernes ont des détecteurs de monoxyde de carbone intégrés et des vannes d’arrêt automatiques pour éteindre le foyer lorsque le niveau d’oxygène de la pièce chute trop bas. Même avec ces précautions, les cheminées au gaz sans évacuation sont connues pour réduire la qualité de l’air à l’intérieur de la maison. Les cheminées au gaz sans ventilation sont parfois appelées encastrables. Elles sont faciles à installer et sont moins coûteuses.

Si vous souhaitez davantage de précisions sur les cheminées à gaz, prenez rendez-vous avec nos spécialistes de l’installation de cheminées CR Habitat à Agen (47).

Comment équiper un dressing ?

Comment équiper un dressing ?

Afin d’éviter de perdre du temps tous les matins dans votre dressing, il est important d’en optimiser l’espace et ses rangements. Aussi facile que cela puisse paraître, concevoir une pièce parfaite n’est pas si simple, c’est pourquoi, chez CR Habitat, nous avons dressé une liste d’idées que vous pouvez utiliser pour équiper votre dressing de façon optimale.

La garde-robe

Pour qu’un dressing soit aussi design que fonctionnel, il est indispensable d’en optimiser le moindre recoin. Pour cela, vous devrez penser à en diviser l’espace en plusieurs parties. Réservez la partie haute de votre dressing pour stocker les choses que vous n’utilisez pas souvent, comme des chapeaux par exemple.

Le milieu de votre dressing, lui, doit contenir votre penderie sur laquelle vous pourrez prendre vos chemises, manteaux, robes ou encore vos pantalons. Vous pouvez également y ajouter des étagères pour stocker vos pulls et vos t-shirts. La partie basse de votre dressing pourra, elle, accueillir vos chaussures.

Le choix des rangements pour les accessoires de votre dressing

Les professionnels de l’aménagement pourront vous conseiller tout un tas de rangements tels que des tiroirs coulissants, des portescravates ou des porteschaussures, en fonction de vos accessoires, vous pouvez demander un aménagement spécial pour le stocker dans votre dressing. La majorité de ces modules de rangements sont pensés pour vous permettre de gagner du temps et de ranger facilement vos accessoires, optez par exemple pour des tiroirs dotés de séparateurs pour retrouver plus facilement tous vos bijoux en un seul coup d’œil.
Si vous êtes un passionné de montres, avoir un tiroir dans lequel les ranger est une idée fantastique ; vous vous sentirez comme James Bond !

Un miroir

Quelle que soit la taille de votre dressing, l’utilisation d’un miroir permettra toujours de le faire paraître plus grand qu’il n’est réellement. Par ailleurs, si les vêtements et les chaussures remplissent tout cet espace qui leur est dédié, il n’y a pas de meilleur endroit pour avoir un miroir et pouvoir ainsi se regarder avant de quitter la pièce.

Ainsi, le choix d’un bon miroir sera donc crucial de manière à faire paraître la pièce plus longue (que plus large).

L’éclairage et les portes de votre dressing

Bien qu’un manque de lumière puisse être un souci dans toutes les pièces de la maison, un dressing mal éclairé ne fera pas ressortir les couleurs de vos vêtements. Cela peut aussi vous empêcher de voir correctement dans votre penderie et vous empêcher de trouver le petit haut que vous rêviez de porter ce matin. Privilégiez un éclairage naturel pour si vous le pouvez. Dans le cas contraire, nous recommandons d’opter pour un éclairage LED, qui en plus d’être plus économique que l’éclairage traditionnel, s’allume et chauffe directement. Pour plus de confort, vous pouvez opter pour un éclairage à détection qui s’allumera dès lors que vous entrerez dans la pièce.

En ce qui concerne la porte de votre dressing, il existe de nombreuses solutions qui peuvent dépendre de la configuration de votre dressing : porte battante, porte-accordéon, porte à galandage… La tendance est à la porte coulissante pour les maisons contemporaines, car elle se fond facilement à la décoration de votre intérieur et elle est très pratique pour les petits espaces.

Pour autant, les portes ne sont pas obligatoires. Vous pouvez fermer votre dressing avec des rideaux ou simplement le laisser tel quel pour en faire un dressing ouvert ou tout est accessible au premier coup d’œil.

En fonction de la configuration de votre dressing et de l’espace dont vous disposez, vous pouvez également apporter quelques éléments de décoration (fonctionnels), par exemple des paniers pour le linge sale, des boîtes de rangement ou des tringles lumineuses pour vos chemises.

Si vous souhaitez intégrer un dressing sur-mesure à votre suite parentale, ou lui dédier une pièce entière, faites le point sur votre projet avec CR Habitat à Agen. Nous faisons un devis sur-mesure pour l’aménagement de votre dressing.